Zoom sur l’art du manhole

Le Japon est un pays particulièrement réputé pour sa culture, ses richesses et la beauté de ses villes. Mais il ne se distingue pas seulement sur ces points, car d’autres atouts le rendent encore de plus en plus populaire. C’est le cas de ses plaques d’égout qui sont particulièrement décorées. Il s’agit précisément de manhole qui est présent dans toutes les villes japonaises. Découvrez alors les informations qu’il faut sur ses petites merveilles japonaises.

Le manhole est un véritable art

Le manhole n’est autre qu’une plaque d’égout, mais avec des décorations en plus ! Les motifs sur les manhole sont tout simplement variés pour faire le plaisir des yeux et embellir les lieux. En effet, il y a les motifs mascottes, fleuries, colorées, peuplées d’animaux et beaucoup d’autres encore. Vous pouvez trouver de telles plaques d’égout dans toutes les villes du pays et elles sont particulièrement uniques en leur genre. Grâce à leurs décors, les manhole attirent l’attention de nombreux touristes. C’est donc une richesse de plus qui fait du Japon un pays à découvrir. Il est à noter que dans chaque ville, les plaques d’égout sont embellies de manière différente et bien sûr avec de l’originalité.

Il est à noter que le manhôru est un mot japonais, dérivé de l’anglais manhole qui signifie bouche d’égout. Les manhole n’ont pas d’importants points communs avec les plaques austères qui couvrent les trottoirs occidentaux. Au Japon, les couvercles en fonte aménagent un réel imagier constitué de créatures kawaii et de panoramas ou paysages idylliques ! Dans la plupart du temps, ce sont les sites naturels et les fleurs qui sont le plus évoqués. En parlant de plantes, les motifs peuvent contenir des hibiscus, lotus, bonsaï et des fleurs de cerisier. A ces motifs s’ajoutent des couleurs vives sur l’uniformité de la chaussée.

Manhole : à chaque ville son propre décor

En plus de leur décor sensationnel, le manhole apporte un aspect distinct pour chaque ville du Japon. Du Shinkansen aux daims de Nara, en passant par le mont Fuji ou encore le pont de la baie de Yokohama, chaque ville a fait le choix de ses propres symboles. Il est possible d’avoir un ou plusieurs symboles à la fois. Cela peut alors s’agir d’édifices emblématiques, de sites naturels, de bateaux, de pagodes, de poissons, d’oiseaux ou autres. Ainsi, les plaques d’égout japonaises offrent des airs de cartes postales tout à fait sublimes. Les yurukyara sont aussi des motifs à ne pas oublier et il s’agit de mascottes, ambassadrices des préfectures et des villes.

Jusqu’à présent, les plaques d’égout japonaises demeurent un objet qui attire de nombreux voyageurs du monde entier. Pour les amateurs, c’est même un objet de collection ! Dans ce cas, de nombreuses personnes se mettent à parcourir de longs kilomètres pour photographier une plaque inédite. La popularité du manhole est de plus en plus favorisée, surtout avec les réseaux sociaux. D’ailleurs, le tout premier sommet annuel des manhole s’est tenu à Tokyo, en 2014. C’est donc une grande occasion pour les fabricants de penser à de nouvelles campagnes de promotion, relatives aux cartes à collectionner, lancées par le GKP, en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.