Comment protéger le travailleur isolé ?

Dans l’environnement de travail, certains travailleurs sont amenés à travailler seuls. Ils sont aussi appelés travailleurs isolés. Dans ce cadre, travailler seul peut contraindre l’employé à une difficulté de travail plus importante et le mettre face à d’éventuels dangers notamment sur sa sécurité. Aujourd’hui, il n’y a pas officiellement une réglementation sur la notion de travailleur isolé. Quels sont les outils qui permettent d’optimiser la protection des travailleurs isolés ?

La législation

Vis-à-vis de ses salariés, l’employeur ou le chef d’entreprise a pour obligation d’assurer la sécurité de ses collaborateurs. Il est ainsi tenu de respecter l’article L 203-2 du code de travail. Le code stipule que « le chef de l’établissement doit prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité et protéger la santé physique ainsi que mentale de ses employés ». Dans certaines mesures, le dirigeant peut faire l’objet d’une poursuite et voir sa responsabilité pénale et civile entravée.
Pourquoi autant de protection ? Comme sa dénomination l’indique, travailler seul multiplie les risques de subir des dommages corporels ou mentaux. Dans l’exercice de ses fonctions, en cas de souci, un travailleur isolé ne pourra pas être repéré à temps. Il est à noter que la durée d’isolement maximale est dans la plupart des cas d’une heure. Cela peut varier en fonction des risques et de la situation.

Les moyens matériels

L’employeur dispose aujourd’hui de différents outils qui permettront d’optimiser la protection du travailleur isolé. Il y le PTI ou Protection du travailleur isolé, le DATI ou Dispositif d’alarme pour travailleur isolé et l’API ou Alarme portative individuelle. En plus de ces dispositifs, afin de garantir au maximum la sécurité de l’employé, la prévention doit également inclure des actions efficaces lors du déclenchement d’un dispositif et favoriser la gestion des secours. Toujours dans cette mesure d’optimisation de la sécurisation, l’entreprise doit adopter des mesures organisationnelles notamment en diminuant le nombre de travailleurs isolés ainsi que la durée d’isolement, il devra également exiger la présence d’une autre personne sur les lieux d’intervention. Pour davantage de sécurité, les employés isolés devront améliorer leur performance physique et psychique en cas de problème.

Comment fonctionnent les appareils ?

Comme cité précédemment, l’entreprise doit fournir à ses travailleurs isolés des équipements qui permettront d’assurer leur protection. Le travailleur dispose de l’appareil qui se déclenche automatiquement et l’appareil qui se déclenche manuellement. Ces types de dispositifs sont relativement simples à utiliser. L’alarme automatique par exemple se déclenche en cas d’absence de mouvement, en cas d’une position verticale prolongée. Puis, un appareil manuel fonctionne de la même manière, mais se déclenche en appuyant longtemps sur un bouton dédié.

1 thought on “Comment protéger le travailleur isolé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.