Installation de garage préfabriqué en bois

Le garage voiture préfabriqué représente une solution à la fois simple et économique pour réaliser une extension de sa maison. Que ce soit pour accueillir une voiture, un atelier de bricolage ou un studio de musique, cet ensemble de modules en kit s’avère vraiment pratique, d’autant plus qu’il est disponible en bois, en acier, en aluminium ou en béton monobloc. Le garage préfabriqué en bois offre tout particulièrement de nombreux avantages non-négligeables.
Les principaux avantages du garage préfabriqué en bois
Construction esthétique : Noble et chaleureux, le garage préfabriqué en bois s’intègre parfaitement bien à n’importe quel type de construction, traditionnel ou en bois.
Simple à poser et monter : Les modules du garage en kit se manipulent et se montent facilement.
Abordable prix: Le garage voiture préfabriqué en bois (y compris la durée du chantier) coûte beaucoup moins cher qu’un garage en dur.
Personnalisable à souhait : Les options de personnalisation sont en effet innombrables (ex : isolation, peinture extérieure, peinture de toit, dispositif anti-condensation…).

index
Entre autres, les garages préfabriqués permettent de réaliser pas mal d’économie, principalement grâce au montage en auto-construction. De plus, la durée de chantier relativement courte. Et enfin, ils sont garantis conformes aux normes et réglementations en vigueur. Consulter les modèles de garages voiture proposés par France Abris.
Comment monter et installer un garage préfabriqué en bois ?
Avant tout, il faut commencer par préparer le sol pour obtenir un support prêt à accueillir le kit garage en bois. Réaliser ensuite les fondations et couler une dalle béton. Puis laisser sécher au moins 3 semaines avant de monter le garage préfabriqué. Justement, comment s’y prendre en ce qui concerne le montage ?
Seul ou à l’aide d’un professionnel, il faut commencer par percer des trous dans la dalle puis visser les montants en bois et fixer les poteaux. Fixer ensuite les 2 poutres principales sur les poteaux à l’aide de clous et de boulons. Poser les longerons horizontaux sur ces poutres puis monter les lames ou les plaques de bois avant de les fixer en les faisant se chevaucher. Fixer les lattes de toiture et mettre la couverture en place, puis installer les gouttières. Poser ensuite la porte et les éventuelles fenêtres, puis terminer en appliquant un produit (fongicide, vermicide et/ou insectifuge), et en passant 2 couches de lasure ou de peinture.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.