Disparition prochaine des APL ?

APL logement étudiants

Le gouvernement français est actuellement en train d’étudier le dossier des aides au logement (APL). Il estime que leur coût est trop élevé en comparaison du retour peu efficace attendu. En effet, un groupe de travail parlementaire se concentre dessus depuis plusieurs mois dans le but d’extraire des pistes de réflexion puis de réforme. Le monde du logement va sans doute être chamboulé à moyen et long terme. 

Pas de retour sur investissement

Il faudra donc s’attendre, ces prochains années, à voir s’abattre des économies sur le budget des APL. La France est perçue comme un pays où il fait bon vivre car l’Etat aide ses concitoyens dans de nombreux aspects : sécurité sociale ou aides sociales par exemple. Et pourtant, le ministre des Finances a l’impression d’être trop généreux envers les citoyens et de ne pas recevoir de retours positifs. Un investissement jugé non efficace qui va donc être revu à la baisse à moyen et long terme normalement.

Question étudiée sérieusement

Depuis février, un groupe de recherche du Parlement étudie la question des aides pour la location d’appartement dans les villes françaises comme à Montpellier, Paris, Nantes. D’autres organismes se sont penchés dessus tels que le CGEDD, l’IGAS ou l’IGF, et ont exposé l’idée de séparer les étudiants qui perçoivent une aide du foyer fiscal .

Certaines mesures qui seront prises ne vont pas plaire à tout le monde. Certains râleront tandis que d’autres feront en sorte de trouver une solution, par exemple en multipliant les boulots « alimentaires ». Ces réformes qui permettront à l’Etat de réaliser des économies vont pénaliser plusieurs personnes dont des jeunes qui sont en recherche d’appartement à Montpellier, Nice, Rennes par exemple. Affaire à suivre, surtout que ce changement en entraînera d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.