Le crédit relais consolidé par lease back immobilier

credit-relai

credit-relaiLe crédit relais est une transaction bancaire permettant l’achat d’un bien immobilier sans avoir encore vendu le vôtre. Opération efficace mais qui mérite une attention particulière pour ne pas se lancer tête baissée dans ce genre de projet !

Le capital du crédit relais se rembourse au moment de la vente

Le crédit-relais, appelé aussi crédit in-fine est un moyen permettant d’acheter un nouveau bien immobilier avant d’avoir vendu celui dans lequel le propriétaire habite. C’est une transaction financière onéreuse et à court terme, mais dont la portée peut être vraiment intéressante ponctuellement. Le principe du prêt-relais consiste à ne rembourser mensuellement que les intérêts. C’est au moment de la vente du bien immobilier qu’il s’agira de rembourser le capital restant.

Le lease back pour financer le crédit relais pour les professionnels

Nous ne développerons dans cet article que la partie « Crédit relais ». Mais il faut savoir que le lease back peut être utilisé pour financer les crédits relais à court terme. Pour un professionnel, ce sont des mesures qui aident à rééquilibrer un bilan, le lease back sur un actif immobilisé par exemple.

Il s’agit d’une opération à effectuer si l’on souhaite céder le siège d’une l’entreprise pour certains avantages précis. Cela permet en effet de conserver l’usage du bien, une situation avantageuse  pour les employés et  tout l’équipement qui peuvent rester sur place. Autre avantage pour la trésorerie cette fois, on peut bénéficier du résultat de la vente de son bien immédiatement. En termes comptables, le rachat de l’immeuble passe intégralement en charge. Enfin, cette opération a pour effet d’améliorer considérablement le bilan par l’apport en trésorerie évoquée plus haut, et la diminution de son actif immobilisé de la valeur comptable du bien cédé. Il faut toutefois avoir à l’esprit qu’un tel type de financement entraîne des coûts supérieurs à ceux d’un emprunt classique. Il faut savoir qu’un tel type de cession est limité à une seule fois pour une entreprise.

Ce type d’opération intéressant plus particulièrement les dirigeants d’entreprise, nous recommandons de vous rapprocher des experts en fiscalité pour vous accompagner dans sa mise en œuvre. Dans ce domaine, Patrick Fondevila, dirigeant du Groupe ERECApluriel, implanté dans la région bordelaise et plus généralement en Aquitaine, est un expert dont l’autorité est incontestée. Voir l’article de sur le lease back immobilier publié dans les Échos Judiciaires Girondins en 2009.

Voir aussi ce mémoire de Vianney Debellut réalisé au BEM Bordeaux Business School of Management en spécialisation Finance.

Et si vous n’arrivez pas à vendre votre bien immobilier ?

C’est donc une opération très intéressante pour l’emprunteur ! Cependant, le prêt-relais comprend des risques qu’il s’agit d’évaluer à leur juste valeur. Par exemple, si vous n’avez pas pu rembourser votre crédit relais à temps et que celui-ci arrive à son terme, la banque vous proposera sans doute un autre prêt sous la forme d’un emprunt immobilier classique, afin de rembourser ce crédit relais. Il faut donc tout de même bien étudier votre situation avant de vous lancer dans ce type de transaction financière.

Faire appel à un courtier pour une bonne évaluation

De plus, n’hésitez pas à comparer les taux de votre prêt, qui varient d’une banque à l’autre. Il existe un moyen judicieux de ne pas faire d’erreurs : vous pouvez faire appel à un courtier, qui est un intermédiaire professionnel entre la banque et vous. Ce n’est pas du temps de perdu et ses conseils et interventions peuvent vous éviter quelques déboires, voire une situation de surendettement.Pour financer un achat immobilier avant que la vente d’un premier bien ait été réalisée, de nombreux propriétaires font appel au célèbre crédit relais. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Un principe astucieux

Grâce au prêt relais, un propriétaire n’est pas obligé d’attendre la concrétisation d’une vente pour pouvoir conclure une nouvelle transaction immobilière.

En effet, le crédit relais permet à un particulier de toucher une avance de la part de sa banque d’un montant allant de 50% à 80% de la valeur estimée d’un bien, avant même que ce dernier ne soit vendu, ce qui lui permet de constituer un solide apport pour réaliser une nouvelle acquisition.

Modalités d’un crédit relais

La durée d’un prêt relais est généralement d’un ou deux ans. L’acheteur d’un bien immobilier n’a à rembourser, au cours de ce laps de temps, que les intérêts du crédit et le capital est soldé lors de la vente. Il peut même arriver, en fonction des agences bancaires, que le paiement de ces intérêts intervienne de manière trimestrielle ou soient également soldés lors de la vente en même temps que la somme principale. Le coût d’un crédit relais est généralement autour de 3 à 5% (ce montant varie en fonction des spécificités de chaque dossier). Le prêt relais est un crédit sans amortissement.

Voyons son fonctionnement sur la base d’un exemple en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.