Quel type de vitrage choisir pour vos ouvrants

Nous devons savoir que près de 15 % des déperditions énergétiques dans les maisons traditionnelles sont dus à un mauvais vitrage. Ce qui entraîne un surplus de consommation et une augmentation de la facture d’électricité liée au chauffage. Pour pallier cet inconvénient, il est nécessaire de bien choisir les vitres à poser aux fenêtres. Quels types de vitrage conviennent-ils donc à vos ouvrants ? Gros plan sur le sujet.

L’importance du vitrage pour le confort thermique

Les mots tels que « confort thermique, énergivore, écologique, etc. » reviennent toujours dans la bouche lorsqu’on parle d’une habitation moderne. De quoi est-il exactement question ? Le confort thermique d’un logement consiste en une bonne répartition de la chaleur diffusée par le système de chauffage (centralisé, convection, ponts à chaleur…) dans une pièce. Il s’agit surtout de bien isoler la pièce pour éviter les ponts thermiques (fuites de chaleur vers l’extérieur) responsables d’un mauvais fonctionnement du chauffage. L’isolation de la pièce (et en général de l’habitation entière) est donc primordiale pour obtenir un meilleur confort thermique.

Or, en termes d’isolation thermique, la qualité des vitrages entre en compte et ils ont leur rôle à jouer pour apporter ce confort thermique ! Avec un vitrage adéquat à vos portes et fenêtres, la circulation d’air est réduite et les infiltrations d’air extérieur seront inexistantes. Il est important de savoir que certains types de vitrage permettent de bénéficier des aides écologiques de l’État, comme l’ANAH, prime énergie… Les conditions d’éligibilité consistent à faire poser ses vitrages par un vitrier lyonnais professionnel.

Les différents types de vitrage

Dans le commerce, trois types de vitrage sont proposés par les fabricants en tout genre, il s’agit d’un simple, double ou du triple vitrage. Le premier est constitué d’un seul verre d’épaisseur variant de 4 à 6 mm. Ce type de vitrage est très peu isolant et ne convient pas aux habitations des régions tempérées ou froides, car il est impossible d’empêcher le froid de pénétrer à l’intérieur des pièces. Il convient surtout aux pays tropicaux ou équatoriaux qui ne nécessitent pas la présence d’un chauffage du fait d’absence d’une période de grand froid.

Le deuxième est constitué de deux couches de verre séparé par une épaisseur de fluide divers (air ou gaz spécial) de quelques millimètres. Les effets de la lame d’air consistent dans ce cas à stopper la fuite de chaleur intérieure ainsi qu’à arrêter l’infiltration du froid extérieur dans la maison, l’isolation est ainsi mieux contrôlée. Le troisième vitrage est encore plus performant que les deux premiers puisqu’il est constitué d’une triple couche de verre séparé par deux lames d’air, doublement efficace ! Ainsi, vous serez en mesure d’opter pour le vitrage adéquat à poser à vos ouvrants grâce aux conseils bénéfiques d’un vitrier lyonnais.

Pourquoi changer ses vitrages ?

Pendant l’hiver, si vous avez l’impression de « geler » malgré que le chauffage soit à son maximum, il y a un problème de vitrage et d’isolation dans votre appartement. Pour éviter de se ruiner en énergie électrique, appelez sans attendre un vitrier professionnel pour effectuer un travail de remplacement sur un ou plusieurs vitrages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.