Comment acheter un terrain à bâtir sans se tromper ?

Terrain à bâtir

Vous rêvez de construire une maison qui vous ressemble ? Tout commence par l’achat d’un terrain à bâtir. Entre localités, viabilisation, spécificités techniques et légales, les obstacles sont nombreux. Nous vous avons concocté un mode d’emploi pour y voir plus clair, et acheter un terrain à bâtir sans se tromper.

 

Trouver le bon terrain de construction

La localisation

La situation de votre futur terrain à bâtir n’est pas un élément à prendre à la légère. En effet, elle dépend de votre style de vie, lieu de travail, de vos loisirs, ou encore de vos relations. Habiter trop loin de ces éléments vous fera dépenser beaucoup en carburant, et en temps. Également, il est important de regarder si les transports en commun sont proches, puisqu’ils s’avèrent parfois essentiels. Essayez de voir à long terme, car si vous n’avez pas besoin des transports aujourd’hui, peut-être qu’ils vous seront utiles demain, lorsque vos enfants se rendront à l’école.

Terrain à bâtir vendeur

Le vendeur

Une fois vos premières recherches et premiers terrains à bâtir repérés, il convient de connaitre le type de vendeur avec qui vous allez traiter. Un vendeur professionnel, ou un particulier, modifiera vos démarches. Dans le premier cas, vous envisagez certainement d’acheter un terrain à bâtir dans un lotissement, ce qui vous plonge dans un cadre juridique bien établit. Dans le second, vous optez sans doute pour une parcelle plus isolée. Il vous faudra alors contrôler plusieurs éléments avant de vous lancer, comme par exemple, le bornage de votre terrain. Cela vous évitera de potentiels conflits avec vos futurs voisins.

 

Expertise terrain à bâtir

Expertises

Après avoir trouvé le terrain de construction qui correspond à vos besoins, en termes d’environnement, d’orientation, de configuration et de superficie, vous êtes prêt à aller plus loin dans votre projet de construction.

Si vous achetez auprès d’un professionnel, le terrain sera viabilisé. Cela signifie que tous les raccordements nécessaires, comme l’eau, l’électricité, le gaz, ou encore les télécommunications, seront faits. Dans le cas d’un achat à un particulier, il vous faudra vérifier qu’ils sont possibles et faciles à mettre en place, pour ne pas engendrer de surcoûts. Reportez-vous au certificat d’urbanisme, où tous les détails concernant le terrain sont indiqués.

Ensuite, il est important de vérifier l’état des sols, pour connaître le type de fondations à privilégier, et ne pas avoir de mauvaises surprises. Un géotechnicien pourra vous aider.

Enfin, il convient de connaitre les différentes servitudes de votre futur terrain. Droit de passage piéton ou véhiculé, servitude de vue, ou encore canalisations voisines traversant votre terrain. N’hésitez pas à faire appel à votre notaire, pour établir un bilan des servitudes du terrain constructible, sur les trente dernières années.

 

Les clauses légales pour l’achat définitif de votre terrain à bâtir

Publicités

Une fois votre proposition acceptée par le vendeur, il ne vous manque plus qu’à établir le compromis de vente. Sa rédaction doit être faite par un notaire, et fixe l’accord entre le vendeur et l’acheteur. Prix du bien, conditions générales et particulières, et conditions suspensives de vente y figureront. Par exemple, dans le cas d’un achat à crédit, la clause suspensive relative à l’acceptation du crédit devra être renseignée.

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main nécessaires au bon déroulement de l’achat de votre terrain à bâtir. Vous l’avez compris, cette route est semée d’embûches, mais elle est pour sûr, le début d’une aventure formidable. N’attendez plus, et construisez dès demain la maison de vos rêves.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.